ACTUALITÉ
  • 29 décembre 2020

ANSER lance le fonds d’électrification hors réseau, le fonds Mwinda

Sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Son Excellence Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, l’Agence Nationale de l’Electrification et des Services Energétiques en milieux rural et périurbain, ANSER en sigle, a procédé au lancement du fonds Mwinda en partenariat avec l’Association Congolaise pour les Energies Renouvelables et Décentralisées, ACERD. Ce fond est le levier financier devant accélérer l’électrification de la RDC en milieu rural et périurbain. Il servira d’une part ; de fonds de subside au service des communautés pauvres sans moyen d’accès à une couverture énergétique adéquate ; et d’autre part, de crédit pour renforcer les capitaux des opérateurs prives du secteur énergétique.

La cérémonie de lancement du fonds Mwinda a eu lieu le 24 novembre 2020 avec la participation du ministre d’Etat, Monsieur Eustache Muhanzi Mubembe, ministre des Ressources hydrauliques et Electricités , du Ministre Claude Nyamugabo, Ministre de de l’Environnement et Développement Durable.
Estimé à près de 500 millions de dollars, le fonds Mwinda servira de tremplin pour la majoration du taux d’électrification de notre pays. Celui-ci, actuellement évalué à 15%, devra passer à 30% à l’horizon 2024, ce qui représente 15 millions de nouvelles connections en 4 ans. De fait, le fonds Mwinda se sera alimenté par les contributions du gouvernement, des bailleurs internationaux et du secteur privé pour renforcer le pouvoir d’achat de la population et des PME en milieu rural et périurbain, ainsi que l’action entrepreneuriale des investisseurs œuvrant dans le domaine de l’énergie électrique.
Les objectifs assignés au lancement du fonds Mwinda sont donc nettement établis. Ils consistent entre autres à :
• Fournir un accès plus équitable à l’électricité et aux services connexes aux 145 territoires de la RDC ;
• Optimiser les avantages économiques, sociaux et environnementaux des subventions à l’électrification rurale et périurbaine grâce à un nouveau programme de subventions « Chèque Mwinda » ;
• Coordonner le financement et le soutien des donateurs, sous la direction du gouvernement de façon rationnelle et efficace.
Concrétisant de plus en plus son opérationnalisation, l’Agence Nationale de l’Electrification et des Services Energétiques en milieux rural et périurbain entend désormais s’appliquer à assurer la viabilité du secteur électrique et sa promotion.