anser // Auteur

Auteur d'archives
27 Jan

Dans le souci de promouvoir et de consolider la confiance entre le secteur public et privé, l’ANSER s’est entourée ce jeudi 26 janvier 2023, dans l’enceinte de la concession du Texaf au Silikin Village, des acteurs du secteur privé œuvrant dans le domaine de l’électrification pour l’évaluation de son partenariat avec eux en lien spécifiquement avec ses dossiers récents d’appels d’offre relatif au programme d’urgence d’électrification de l’espace Grand Kasaï et le Fonds Mwinda.

09 Déc

Lancée le 6 septembre 2022, la phase 1 de collaboration du projet Nexus Nature – Paix dans l’Est de la RDC, financé par le PNUD et mis en œuvre par l’ANSER, prend fin ce 7 décembre 2022. Cette phase du projet s’est clôturée par une conférence-débat de haut niveau sous le thème « l’énergie comme facteur de consolidation de la paix et moteur de relance économique dans les zones post-conflit ».

01 Déc

En République Démocratique du Congo, c’est la constitution de 2006 augurant la IIIème République qui a consacré la décentralisation comme système institutionnel où les régions se voient attribuer un rôle pivot dans l’administration du territoire. De l’avis de Larisa Stanciu, avec cette approche de gouvernance, « le pouvoir descend du piédestal lointain, inaccessible et centralisé et prend la forme d’une fora de dialogue local ». L’Agence Nationale de l’Electrification et des Services Energétiques en milieux Rural et péri-urbain greffe sa stratégie globale de l’électrification de la RDC sur cette structure gouvernementale qui privilégie la mise en place des institutions proches des citoyens et susceptibles de répondre au mieux à leurs besoins et préoccupations. ANSER est, aujourd’hui, confortée dans son approche d’autant plus que le récent Programme de Développement Local initié par le Président de la République fait des territoires et provinces l’épicentre du développement.

18 Oct

Comment couvrir les besoins énergétiques des populations enclavées, pauvres et celles vivant dans les zones à conflits ?

En plein dans le Congo profond, nous sommes à Basankusu, pays de Ngombe, vaste territoire enclavé, en pleine foret Équatorial qu’on ne découvre qu’au péril de sa vie dans des embarcations de fortune sur le majestueux fleuve Congo. Ici, on côtoie au quotidien le fleuve et la forêt jusque dans leurs méandres insoupçonnés pour y prélever, sans en abuser, tout ce dont on a besoin pour sa survie. Mais à la tombée du jour, on peine à distinguer sur le sol ferme son ombre tant l’obscurité est épaisse et l’électricité absente. De Basankusu à Bunagana en passant par Kwamouth, la problématique de l’accès à l’électricité s‘accouple soit à l’extrême pauvreté, à l’enclavement ou soit encore aux conflits. Une réalité, à quelques différences près, commune à tous nos 145 territoires.

14 Oct

La libéralisation du secteur de l’électricité à la suite de laquelle l’ANSER a vu le jour au titre de mesure d’accompagnement, a la particularité d’avoir fait revenir l’Etat Congolais sur les bonnes pratiques d’investissements sur fonds propres dans le secteur énergétique. Ces investissements, tels qu’illustrés par les Programmes de Développement Local- 145 territoires, en appellent néanmoins à la conception et à la mise en œuvre des modèles économiques à même d’assurer la pérennisation des ouvrages. Ceci permettra d’éviter toute rechute dans des pratiques de l’Etat providence qui serait incompatible à l’érection du secteur énergétique en un écosystème véritablement libéralisé.

Comment l’ANSER, s’y prend-t-elle, dans le cadre des projets en cours et déjà réalisés ?